Pour un revenu universel d’existence

Fervent défenseur du revenu universel d’existence depuis un quart de siècle, j’ai présenté devant le Sénat, au nom du groupe écologiste, une proposition de résolution pour demander au Gouvernement l’instauration de ce revenu inconditionnel.

Bien que cette proposition de résolution n’ait pas été adoptée par les sénateurs réunis en séance le 19 mai 2016, elle a permis, néanmoins, la création d’une mission commune d’information à l’initiative du groupe socialiste et républicain. En participant activement aux travaux de cette mission d’information, j’ai contribué à l’émergence d’une meilleure compréhension des valeurs d’équité, de solidarité, de justice sociale attachées au revenu universel, à l’étude du calcul de son coût et de son financement, aux modalités de son expérimentation.

Dans le contexte actuel de mutation de l’économie et de chômage endémique, le revenu universel d’existence fait écho à une société qui n’exclut personne. Il participe à la répartition plus équilibrée des richesses produites et de l’emploi et renforce la cohésion nationale. Adopter le revenu universel, c’est acter le fait que le droit à une existence digne est un préalable indispensable à l’appartenance et à la participation de tous à notre société.

Actualisée en 2017, après la campagne présidentielle durant laquelle le revenu universel est devenu un sujet de débat national, cette brochure a pour objet de présenter les enjeux de l’instauration d’un revenu universel d’existence, et d’apporter un éclairage sur les projets et expérimentations, en cours, en France et à l’étranger.

RU-2017Sept-web